FDN devient French Digital Network

S’il est évident que ce billet était plus proche de la baleine d’avril que du petit poisson, vous êtes un petit nombre à y avoir crû. Du coup, pas de panique : FDN reste French Data Network :)

Cependant, toutes les informations distillées dans le texte ne sont pas fausses : Benjamin Bayart a bel et bien quitté le bureau de l’association lors de l’AG du 26 mars dernier, tout simplement pour passer la main. Après plus de 15 années passées à la barre, il était temps. Benjamin a d’ailleurs été nommé membre d’honneur de FDN par l’assemblée générale, qui a revisité la cérémonie des stylos en lui offrant de nombreuses peluches.

Longue vie à FDN, qui se porte fort bien sans French Tech, sans Pascal Rogard, sans Marie-Françoise Marais, mais avec beaucoup d’énergie positive et de datalove !

<3, Fabien Sirjean, président de FDN.

Grand opérateur français depuis 1992, FDN a conservé à travers le temps son identité de « French Data Network », le Réseau Français de Données. Mais depuis quelques années, un vent de renouveau souffle sur la structure : nouveau site web « 3.0 », fibre coaxiale (FTTB) disponible sous peu, investissements dans le domaine de la 4G (et de l’accès Internet Mobile grâce à la technologie du futur « Carrier Class NAT »), renouvellement des instances dirigeantes…

C’est lors de nos échanges avec Bercy et le GIC (Groupement Interministériel de Contrôle) autour de la mise en place des protocoles permettant l’accès en direct des autorités aux données de connexion de nos abonnés [1] que le cabinet de Madame Axelle Lemaire, Secrétaire d’État chargée du numérique, nous a invité à rejoindre la dynamique du mouvement French Tech, le label des meilleures entreprises et startups innovantes du monde digital français.

« C’est donc dans la continuité des changements opérés depuis quelques années que FDN, tel un magnifique papillon, sort de sa chrysalide et devient « French Digital Network ». Cette transformation marque notre entrée dans une période de renouveau, et je suis très fier de faire partie de cette petite révolution. » annonce Pascal Rogard, nouveau porte-parole de l’association nommé par l’assemblée générale qui s’est tenue samedi dernier dans les locaux de l’Institut Mines-Télécom à Paris.

C’est à l’occasion de cette assemblée générale que la modification du nom de la structure a été votée quasiment à l’unanimité. Seul l’ancien porte-parole Benjamin Bayart s’est opposé à cette transformation, il n’a d’ailleurs pas été reconduit dans ses fonctions et a quitté le bureau de l’association.

En attendant sa labellisation French Tech, qui ne saurait maintenant plus tarder, FDN tient à remercier le Gouvernement pour son soutien dans le cadre du Plan National Très Haut Débit, sans lequel nous ne pourrions exister.

Pour célébrer cette excellente nouvelle, une réception publique aura lieu ce vendredi 1er avril à 19h dans les locaux de la HADOPI (Haute Autorité pour la Diffusion des Œuvres et la Protection des droits sur Internet), en présence de Marie-Françoise Marais, membre d’honneur de l’association depuis 2014.


[1] : protocoles rendus obligatoires par l’article 20 de la loi de programmation militaire de décembre 2013 et son décret d’application n°2014-3615