Notre fonctionnement

Des adhérent·e·s

FDN, c’est environ 500 adhérentes et adhérents, qui choisissent de soutenir nos actions par un geste fort : adhérer, ce n’est pas simplement payer une cotisation, c’est surtout devenir membre de l’association, recevoir les comptes-rendus des réunions de travail, être tenu-e au courant de l’avancée des différents projets, et avoir le droit de vote en assemblée générale.

Si les 500 adhérent·e·s ne sont pas tous·te·s actif·ve·s dans la vie quotidienne de l’association, nombreux·ses sont celles et ceux qui se tiennent informé·e·s, et interviennent de temps en temps dans les débats.

 

Des groupes de travail

L’association fonctionne principalement autour de groupes de travail. Des bénévoles rassemblé·e·s autour d’un projet, d’une activité, ou d’une responsabilité. Ainsi, l’administration des systèmes et réseaux de l’association, le suivi (commandes, déménagements…) des lignes ADSL, la trésorerie, le secrétariat, le support aux abonné·e·s dont l’accès est cassé, la comptabilité, la communication, l’ouverture d’un nouveau service… Toutes ces activités se transcrivent par des groupes de travail, aux modes de fonctionnement qui leur sont propres. Échanges par mail, rencontres physiques, réunions régulières, travail de fond…

Il est très difficile de donner un nombre de personnes impliquées dans la gestion de l’association : les niveaux d’implication sont divers, le temps et l’énergie consacrés sont fluctuants… Cependant parler d’une cinquantaine de personnes qui donnent à un moment ou un autre un peu d’énergie pour faire tourner FDN est sans doute une bonne estimation.

 

Un bureau

L’organe central de l’association est son bureau, qui peut être considéré comme un groupe de travail comme les autres, avec quelques particularités. Pour commencer, ses membres sont élu·e·s chaque année par l’assemblée générale. Ils et elles ont la responsabilité de tout ce qui se passe dans l’association.

Photo des membres du bureau élargi 2016

Le bureau a un mode de fonctionnement mensuel : tous les 6 du mois (sauf exception), ses membres se réunissent par téléphone et traitent les différents points qui ont été inscrits à l’ordre du jour par les bénévoles de l’association. Le rôle de ces réunions est donc de faire le point sur l’avancement de l’ensemble des projets et groupes de travail, prendre d’éventuelles décisions, et s’assurer que tout se passe bien de manière générale.

Le compte-rendu de la réunion de bureau est alors diffusé par mail à l’ensemble des adhérent·e·s de l’association.

 

 

Des bilans d’étape

Tous les six mois environ, le président de l’association adresse à l’ensemble des adhérent·e·s un « bilan d’étape ». Il s’agit tout bêtement d’un mail plutôt personnel faisant le résumé des actualités de l’association, et prenant un peu de recul sur les grandes orientations qui se dessinent pour l’avenir. C’est l’occasion de lever un peu le nez du guidon, et de voir un peu d’où l’on vient, où est-ce que nous en sommes, et surtout vers quoi est-ce que nous souhaitons aller. Ces bilans d’étape sont souvent suivis d’échanges et de commentaires.

 

Une communauté

De manière générale, FDN est avant tout une communauté de personnes qui échangent et débattent ensemble, sur les problématiques liées à celles de l’association. À tout moment, et en permanence, les adhérent·e·s et sympathisant·e·s discutent par mail sur les listes de l’association, ou chattent sur le salon IRC. Cette permanence dans les échanges permet la construction d’un véritable espace social, qui possède ses règles, ses groupes, ses ami·e·s et ses confrontations. C’est avant tout des gens qui échangent, en toute bienveillance.

 

L’assemblée générale

Moment fort de la vie de l’association, l’AG a traditionnellement lieu chaque année le dernier week-end de mars. Depuis quelques temps, elle se déroule dans les locaux de l’Institut Mines-Télécom à Paris, qui a la gentillesse de nous accueillir.

C’est chaque année l’occasion de se retrouver toutes et tous ensemble dans un même lieu, de faire le bilan de l’année passée, et de se projeter dans l’avenir. C’est également le moment où l’on élit le nouveau bureau de l’association. L’évènement se veut plutôt festif et accueillant, et accueille chaque année une petite centaine de participant·e·s.